Picture_3

 

La langue anglaise est belle dans tous ses accents, de l'incompréhensible glaswegian aux brumeux liverpudlian, de la gouaille du East End de Londres au patois presque scandinave des Shetlands. Pour mieux vous faire les oreilles, écoutez les différents accents du Royaume-Uni sur ce site de la BBC, qui a enregistré de nombreux accents régionaux.

L'accent le plus connu et le plus étudié – mais le moins parlé – c'est le RP, ou Received Pronunciation. Si vous avez appris l'anglais à l'école, vos profs l'ont utilisé pour vous apprendre à prononcer, car c'est celui sur lequel les transcriptions phonétiques des dictionnaires sont basées. Mais certaines études suggèrent que seul 2% de la population britannique parlent RP – ce qui explique sans doute l'air perdu des francophones fraîchement débarqués à Birmingham ou Cardiff.

Le RP, c'est ce qu'on appelle aussi le BBC English, car c'est l'accent adopté comme standard en 1922 par la BBC (il ne l'est plus du tout aujourd'hui). Il s'agit d'un accent neutre, qui ne contient aucun régionalisme et n'indique pas la provenance géographique de ceux qui l'ont. Mais il indique très bien le milieu social, étant à la base l'accent de l'aristocratie et des écoles privées anglaises.   

Voici une superbe petite vidéo qui fait un tour très rapide de quelques-uns des nombreux accents du pays en survolant la carte du Royaume-Uni, ça vaut vraiment le coup d'entendre ça:

 

> Une compagnie écossaise recrute des traducteurs anglais/glaswegian. Je suis rassurée de savoir que, comme moi, les Britanniques n'y comprennent rien non plus quand ils appellent les impôts, dont le call centre est basé à Glasgow.

> La British Library explique comment la façon de prononcer le mot "bath" change du nord au sud

>
Apparemment, l'accent le plus drôle du Royaume-Uni, c'est celui de Birmingham. L'équivalent britannique de l'accent marseillais, peut-être?