London_Calling


Quelle chanson conviendrait mieux que London Calling des Clash pour inaugurer cette nouvelle série de blogs sur les chansons cultes britanniques?


Écrite par Joe Strummer et Mick Jones, la chanson tire son titre des messages de la BBC pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les émissions radio du BBC World Service dans les territoires occupés commençaient tous par: “This is London calling..." Ici Londres à l'antenne...


London Calling est inspirée en partie par l’accident nucléaire de Three Mile Island aux États-Unis ("a nuclear error"), alors que la phrase “Londres coule” fait allusion aux risques d'inondations importants à Londres, et le terme 'ice age' au début du règne de Margaret Thatcher. Le passage sur la matraque et l'homme aux yeux jaunes, quant à lui, fait référence aux problèmes de drogues et de violence des gangs. Le ton fataliste de la chanson reflète également l'esprit du groupe, abandonné par leur manager, en froid avec leur maison de disque, et criblé de dettes.


London Calling est devenue un hit grâce à son mélange détonnant de texte politique et ligne de basse reggae, mais aussi à son clip, filmé (par Don Letts) sous la pluie sur un bateau amarré sur la Tamise près de Battersea Park, une nuit de décembre:


The_Clash

Voir le clip sur Youtube

London Calling by The Clash (1979)

London calling to the faraway towns / Londres appelle les villes lointaines
Now war is declared and battle come down /
Maintenant la guerre est déclarée, la bataille commence
London calling to the underworld / Londres appelle le monde d’en bas
Come out of the cupboard, you boys and girls / Garcons et filles sortez du placard
London calling, now don't look to us / Londres appelle, maintenant ne nous regardez pas
Phoney Beatlemania has bitten the dust / La Beatlemania bidon a mordu la poussière
London calling, see we ain't got no swing / Londres appelle, tu vois nous n’avons pas de swing
'Cept for the ring of that truncheon thing / Excepté pour le bruit de ce truc de matraque

The ice age is coming, the sun's zooming in / L'age de glace arrive, le soleil se rapproche
Meltdown expected, the wheat is growing thin / Débacle attendue, il n’y a bientôt plus de blé
Engines stop running, but I have no fear / Les moteurs s'arrêtent, mais je ne crains rien
Cause London is drowning and I, live by the river / Car Londres se noie et je vis près de la rivière

London calling to the imitation zone / Londres appelle la zone d'imitation
Forget it, brother, you can go at it alone / Oublie, frère, tu peux y aller seul
London calling to the zombies of death / Londres appelle les zombies de la mort
Quit holding out - and draw another breath / Arrête de résister – et respire un coup
London calling - and I don't wanna shout / Londres appelle – et je ne veux pas crier
But while we were talking I saw you running out / Mais pendant qu’on parlait j’ai vu que t'était à court
London calling, see we ain't got no high / Londres appelle, tu vois nous n’avons pas de hauteur

Except for that one with the yellowy eyes / Excepté pour celui là avec les yeux jaunâtres

The ice age is coming, the sun's zooming in / L'age de glace arrive, le soleil se rapproche
Engines stop running, the wheat is growing thin / Les moteurs s’arrêtent, il n’y a bientôt plus de blé
A nuclear error, but I have no fear / Une erreur nucléaire, mais je ne crains rien
Cause London is drowning and I, I live by the river / Car Londres se noie, et je vis près de la rivière

Now get this / Maintenant tu vois
London calling, yes, I was there, too / Londres appelle, oui, j’étais là aussi
And you know what they said? Well, some of it was true! /
Et tu sais ce qu’ils ont dit? Et bien, c’était en partie vrai!
London calling at the top of the dial / Londres appelle en haut du cadran
And after all this, won't you give me a smile? /
Et après tout ca, tu ne veux pas me donner un sourire?

I never felt so much alike, like-a, like-a... / Je ne me suis jamais senti autant pareil

The_Clash_2

> The Clash sur Wikipédia