SerpentinNouvel

Une énorme structure rouge a atterri au beau milieu de Hyde Park. Il s'agit du nouveau pavillon de la Serpentine Gallery, le dixième projet d'une série de bâtiments créés par de grands architectes, comme Rem Koolhaas ou Zaha Hadid, pour la galerie londonienne située en plein cœur du parc. Tous ont adoré le challenge proposé par la Serpentine: construire un pavillon d'été innovant mais temporaire et démontable, avec un budget très limité, en six mois seulement. Une fois l'automne arrivé le pavillon est vendu au plus offrant, l'argent de la vente servant à financer le projet de l'année suivante.

Cette année c'est Jean Nouvel qui s'y colle. L'architecte français est connu pour son Institut du Monde Arabe à Paris, sa Tour Agbar à Barcelone ou son Monolithe pour Expo 02 en Suisse. Ce nouveau 'Pavillon du Soleil Rouge', comme il l'appelle, est son premier projet au Royaume-Uni. (Un autre bâtiment de Nouvel, le One New Change building qui comprendra bureaux et magasins, est en chantier à St Paul.)

Image_3  Image_6  Nouvel

La couleur rouge du pavillon de Jean Nouvel contraste avec les étendues vertes de Hyde Park, mais rappelle aussi à l'esprit les symboles britanniques que sont la cabine de téléphone et les bus à double étage. Construit avec des matériaux légers et des grands pans de métal, le pavillon abrite un auditorium où sont organisées des conférences et rencontres par la Serpentine Gallery, et un espace café complètement rouge, des banquettes aux stores.

Serpentine_Nouvel_2  Serpentine_Nouvel_1
Serpentine_Nouvel_5 Serpentine_Nouvel_4

Le pavillon est un espace public dont l'entrée gratuite, ouvert toute la journée du 10 juillet au 17 octobre. Nouvel a prévu des tables de ping-pong et des plateaux d'échecs, tout en rouge bien sûr, pour les visiteurs du café. Les métros les plus proches sont Lancaster Gate, South Kensington Knightsbridge ou Hyde Park Corner (voir la carte).

> Pour voir des images du pavillon de Jean Nouvel sur le Guardian

> Pour voir des images des 9 pavillons précédents sur le site de la Serpentine Gallery,