Sherlock_BBC

Plus de sept millions de téléspectateurs britanniques sont restés scotchés devant leurs écrans dimanche dernier pour voir le troisième et dernier épisode de Sherlock, la série qui fait parler d'elle en ce moment au UK. Son succès est tel que la BBC a déjà promis une deuxième saison. En tout cas, tout le monde trouve ça 'brilliant!' (génial!)

La série se déroule à Londres dans le présent: Sherlock (Benedict Cumberbatch, à gauche, aux yeux de chat) et Dr Watson (Martin Freeman, à droite, toujours aussi charmant) sont en coloc sur Baker Street. Sherlock est un détective privé accro aux patchs nicorette et Dr Watson un vétéran d'Afghanistan qui tient un blog où il raconte ses aventures. Les créateurs de la série ont poussé le vice jusqu'au bout, et vous pouvez donc visiter TheScienceOfDeduction.co.uk et JohnWatsonBlog.co.uk

Sinon, Sherlock reste dans la grande tradition britannique des séries du dimanche soir, c'est de l''entertainment' pour toute la famille crée par une équipe de spécialistes, dont de nombreux travaillent également sur Dr Who. Il y en a pour les grands et les petits: dialogues pointus; séances de déduction rondement menées à coups de zoom sur les détails qui tuent, façon CSI (Les Experts); courses-poursuites. Tous les acteurs sont parfaits, et en bonus vous verrez plein d'images de Londres, de ses rues bondées, de ses taxis et de ses bus rouges si photogéniques.

Le scénariste Steven Moffat explique: "Everything that matters about Holmes and Watson is the same. Conan Doyle's stories were never about frock coats and gas light – they're about brilliant detection, dreadful villains and blood curdling crimes and frankly, to hell with the crinoline." (Nous n'avons rien changé de ce qui est important dans Holmes et Watson. Les histoires de Conan Doyle ne parlaient pas de redingotes ou de lampadaires au gaz; elles parlent de déductions géniales, de méchants redoutables et de crimes sanglants. Honnêtement, au diable les crinolines!)

> Si vous êtes au UK ce weekend, ça tombe bien: il va pleuvoir des cordes, et vous avez jusqu'à dimanche soir 22h pour regarder les trois épisodes de la mini-série sur BBC iPlayer avant qu'ils ne s'autodétruisent (enfin avant que la BBC ne les retire du site). Ils durent 90 minutes chacun, et je vous défie de ne pas les regarder à la suite... Le DVD sort fin août. 

> Si vous êtes de l'autre côté de la Manche, il vous faudra un peu de patience. France Télévisions a acheté les droits de la série, qui devrait donc être sur vos écrans dans ces prochains mois... Essayez de la regarder en VO sous-titrée, c'est beaucoup mieux... Et en attendant vous pouvez regarder la bande annonce sur Youtube: