Image_13
Le Match de football, 1953

Quand les jours raccourcissent et que les rues sont pleines de gens en manteaux noirs et bonnets épais, quand j’aperçois les commuters (banlieusards) se dépêcher de traverser London Bridge pour avoir leur train… Eh bien ça me rappelle les peintures de L S Lowry.

L S Lowry (1887 – 1976), c’est un peintre du nord de l’Angleterre (Salford, près de Manchester) qui est connu surtout pour ses paysages urbains avec usines en briques et grandes cheminées, peuplés de petits personnages s’affairant dans tous les sens. À cause de son style faussement naïf et de ses matchsticks men (bonshommes allumettes), on le décrivait parfois comme un peintre du dimanche, ce à quoi il répondait: “Je suis un peintre du dimanche qui peint tous les jours!” J’aime particulièrement sa palette de couleurs – ivoire, noir, vermillon, bleu de Prusse, et ocres.

Lowry est très vite devenu populaire, et ses œuvres s’arrachent encore aujourd’hui. Au début du mois de novembre, une collection de ses tableaux s’est vendue pour plus de £5 millions à Christies. Voici quelques unes de ses très nombreuses œuvres (dont beaucoup sont exposées dans le musée qui lui est consacré, The Lowry à Salford).  

Image_10

Image_12

Image_15

Image_16

Image_17

Image_3

Image_5

Image_6
Auto-portrait

By the way, comme vous le savez sans doute déjà, le Royaume-Uni est sous la neige...