Meerkat

Savez vous quel est le bestseller de Noël cette année? Le livre qui is selling like hot buns (se vend comme des petits pains), et que l'on retrouvera sous tous les sapins britanniques dans quelques jours? Tenez vous bien: le Christmas Hit 2010 des librairies, c'est A Simples Life, la fausse autobiographie d'une marionnette apparaissant dans une publicité pour les assurances voitures.

Bon, pour ceux qui n'auraient pas eu la chance (?) de voir cette magnifique réclame, visez moi ça:

 

 

 

Cela fait depuis janvier 2009 que la pub Compare the Market/Compare the Meerkat passe à la télé. Les publicitaires de la compagnie Compare the Market ont poussé le vice jusqu'à créer un véritable site pour Compare the Meerkat, où vous pouvez, je vous le donne en mille... comparer des meerkats (suricate), une espèce de mangouste africaine. Le personnage principal de la pub est donc Aleksandr Orlov, un meerkat qui nous vient de Russie, et parle avec un drôle d'accent et une drôle de grammaire. Son slogan, "Simples!" est si populaire qu'il a bien failli être élu mot de l'année.

 

Le livre fait 127 pages, et retrace l'histoire de la famille Orlov, arbre généalogique à l'appui. Aleksandr le résume ainsi:

"My story of struggles, successes and Sergei is the greatest, most thrillsy book ever written by a meerkat in the bath. With this book, I am hope to inspire the next generation of young businesskats. And with royalties I am hope to re-marble roof on Orlov family mansion. Please enjoyment."

"Mon histoire des luttes, des réussites et de Sergei est le plus grand, livre le plus thrillsy jamais écrit par un suricate dans le bain. Avec ce livre, je suis l'espoir d'inspirer la prochaine génération de jeunes businesskats. Et avec les royalties je suis l'espoir de re-marbrer le toit du manoir de la famille Orlov. S'il vous plaît plaisir."

En parlant de royalties, Compare the Market a vu les visites sur son site passer de 50,000 à 2 millions par mois, et a annoncé une hausse de leurs profits de 16%. Le livre A Simples Life devrait bientôt dépasser le Guinness World Records et le dernier livre de Jamie Oliver dans les book charts. Pour le moment, plus de 37,640 exemplaires à £9.99 chacun on été vendus – de quoi re-marbrer plusieurs châteaux en Russie, je pense...