Londres_2026

En 2011, Londres se prépare pour ses Jeux Olympiques, améliore son réseau de métro et construit à tout bout de champ quartiers résidentiels et centres commerciaux géants. Les chantiers des 15 dernières années nous ont déjà donné – entre autres – le Gherkin, le London Eye, la nouvelle cour du British Museum, la Tate Modern, et même un Trafalgar Square sans voitures. Et vu le nombre de grues se perchant au dessus de ses toits, Londres n'a pas fini de changer. À quoi ressemblera donc la capitale britannique du futur? Voici quelques-uns des grands projets qui devraient, si tout se passe bien, avoir été inaugurés dans 15 ans, en 2026:


TRANSPORTS

Les Boris Bikes se retrouveront avec de nouvelles stations à l'Est, la zone de péage (congestion charge) pour les voitures s'étendra sans doute à l'Ouest... et l'on sait déjà à quoi ressemblera le bus Routemaster du futur. Au niveau du métro, la East London Line s'étirera de Highbury & Islington jusqu'à West Croydon; et les wagons devraient avoir l'air conditionné à partir de 2013, année où les stations de Victoria et de King's Cross finiront enfin d'être transformées et agrandies...

Image_14

À King's Cross, le truc moche tout vert devant le bâtiment classé sera détruit pour laisser place à un square, et une énorme cour ressemblant fortement à celle du British Museum reliera la gare à St Pancras:

Image_7 Image_8

Sur la rivière, un téléphérique reliant North Greenwich à Royal Docks dans l'Est pourrait également voir le jour, alors qu'une gare, en cours de construction à Blackfriars, desservira à la fois St Paul et la Tate Modern avec des sorties de chaque côté de la Tamise. Blackfriars (ci-dessous), tout comme Farringdon et London Bridge, fait partie du projet Thameslink, la ligne reliant les aéroports de Luton (nord) à Gatwick (sud):

Image_10

Mais ce qui va vraiment changer la vie des commuters du futur, c'est Crossrail, une nouvelle ligne traversant la capitale d'est en ouest à partir de 2018:

Image_5

Les futurs trains Crossrail, longs de 200m et circulant à 160km/h, vont desservir une série de nouvelles gares, comme à Tottenham Court Road et Canary Wharf:

Image_13 Image_12


GRATTE-CIELS

Des gratte-ciels en veux-tu en voilà... une foule de projets plus fous les uns que les autres a reçu le feu vert des autorités, en commençant par le Shard, qui pousse à une vitesse grand v près de London Bridge (et deviendra la plus haute tour d'Europe lorsqu'elle sera achevée en 2012):

Image_21

Il y aura aussi le Pinnacle à Bishopsgate, un autre concombre à Paddington,

Image_18 Image_15

Un Walkie Talkie à Fenchurch Street, un triangle à Leadenhall:

Image_19 Image_17

Il a même un projet de boîte de conserve dans la City et un espèce de plumeau à Southwark:

Image_22 Image_23


MUSÉES

Les musées ne sont pas en reste: le V&A est en train de choisir un architecte pour agrandir le musée sur Exhibition Road; la Tate Britain va se transformer pour utiliser à nouveau sa grande entrée sur la Tamise, et les travaux ont d'ores et déjà commencés pour la nouvelle tour de la Tate Modern, toujours par Herzog + de Meuron:

Image_24


AUTRES PROJETS

Enfin, il y a aussi pas mal de projets résidentiels et commerciaux. King's Cross Central, par exemple, est un mélange d'appartements, magasins, bureaux et espaces culturels (accueillant aussi l'université des arts Central St Martins) au bord du canal juste derrière la gare de King's Cross, et réutilisant vieux entrepôts et réservoirs de gaz:

 

Image_29

Il y a aussi un énorme projet pour la fameuse Battersea Power Station,

Image_26 Image_27

Et bien sûr, le site des Jeux Olympiques et son village, qui sera transformé en habitations, parc et bureaux, avec le centre commercial le plus grand d'Europe, Westfield Stratford City:

Image_28

Bref, à Londres tout bouge, tout pousse, et en 2026, je ne reconnaîtrai plus ma ville!