High_Society_poster

Si vous êtes à Londres ces prochaines semaines, je vous conseille vivement d'aller faire un tour à l'exposition 'High Society' à la Wellcome Collection. C'est gratuit et très facile à trouver, donc pas d'excuses! L'expo est consacrée aux drogues de toutes sortes, et se penche sur l'histoire et le côté sociologique et culturel du sujet de manière très variée.

Vous y apprendrez l'importance de l'opium pour l'Empire Britannique, y verrez toutes sortes d'herbiers anciens, pourrez tentez de déchiffrer les premières lignes du manuscrit de Thomas de Quincey, Confessions of an English Opium Eater, découvrirez ce que les Victoriens mettaient dans leur sirops pour bébés, ou même vous faire tourner la tête grâce à une œuvre d'art.

High_Society

Comme le dit le résumé officiel:

Le commerce illégal de la drogue étant estimé par l'ONU à $320 milliard par an, et de nouvelles drogues apparaissant constamment dans les rues et sur internet, on pourrait croire que nous sommes dans une vague d'addiction sans précédant. Pourtant l'utilisation de drogues psychotropes n'a rien de nouveau, et d'ailleurs les drogues qui nous sont les plus familières – alcool, café et tabac – ont toute été illégales par le passé. Des gouttes pour les yeux à la cocaine des Victoriens, au rites peyote des Native Americans, les drogues ont une histoire très riche. 'High Society' explore la manière dont ces drogues ont été découvertes, et montre comment elles ont été en même temps célébrées et diabolisées.

J'ai particulièrement aimé les graphiques très intéressants;

Image_17

L'expérience de la NASA analysant l'effet de différentes drogues sur une araignée tissant sa toile:

Image_11

Et le champs de pavot (l'expo mélange histoire et art, avec plusieurs installations d'art contemporain comme celle-ci):

Image_7

La Wellcome Collection, qui ressemble à cela...

Image_15

...abrite aussi une super librairie et un café sympa, ainsi qu'un excellent musée dédié aux liens entre la médecine, la vie et l'art. Son slogan: A free destination for the incurably curious (Une destination gratuite pour curieux incurables).

Le musée appartient au Wellcome Trust, une organisation caritative fondée en 1936 pour promouvoir la recherche médicale et gérer la fortune et les collections extraordinaires de Henry Wellcome, magnat de la pharmacie d'origine Américaine. Les expositions permanentes du musée se consacrent donc au million d'objets liés au monde de la médecine et de la santé rassemblés par Wellcome au cours de sa vie, ainsi qu'à une présentation sur la médecine d'aujourd'hui, avec des œuvres d'art contemporaines. Bonne visite!

> 'High Society', jusqu'au 27 février, Wellcome Collection, 183 Euston Road, London NW1 2BE
Métro: Euston: Euston Square, Warren Street, King's Cross
Bus: 10, 18, 24, 27, 29, 30, 59, 68, 73, 88, 91, 134, 168, 205, 253, 390