Victorian_pubs

La grande majorité des vieux pubs de Londres, qui paraissent si exotiques avec leurs plafonds ornés et bars en acajou, datent de la deuxième moitié du 19ème. Cette période a vu exploser un véritable pub boom – dans les années 1870s par exemple, il y avait dans le quartier de St James (Westminster) un pub pour 116 personnes.

Ce pub boom tient à plusieurs raisons. D’abord, le Beer Act de 1830, qui en enlevant les restrictions sur la vente et la production de bière, avait permis à n’importe qui d’acheter une license fee et d’ouvrir un pub. Ensuite, la révolution industrielle qui a transformé Londres, dont la population (de buveurs de bière) n’a fait que d’augmenter. Ce qui fait que vers la fin du 19ème, les dirigeants n'avaient qu'une idée en tête: réduire abus d'alcool et crimes en fermant les pubs de mauvaise fréquentation et en ouvrant des établissements de qualité, pour la middle class.

C'est un job que les différents brasseurs britanniques se sont empressés de faire, se battant pour acheter le plus grand nombre de pubs au centre de la capitale. Étant cotées en bourse, les brasseries ont réussi à lever des millions de pounds pour acquérir, construire ou transformer les pubs du centre de Londres. Bien sûrs, ces pubs – qui vendaient uniquement les bières de la compagnie propriétaire – servaient aussi de vitrines, et les brasseries rivalisaient en créant décors flamboyants et devantures majestueuses.

Ces pubs Victoriens, qui datent pour la plupart des années 1880s et 1890s, se caractérisent donc par leurs intérieurs extrêmement riches, figurant lambris en acajou et autres bois exotiques, murs de carreaux de faïence et délicates gravures sur vitres – tous faits en utilisant les matériaux les plus chers, les techniques les plus nouvelles et les artisans les plus réputés du moment. Ces pubs reflétaient également les divisions sociales de l’époque et étaient divisés en plusieurs petits salons plus ou moins privés qui séparaient les membres des différentes classes.

Beaucoup de ces pubs Victoriens ont survécu au passage du temps, peu sont restés complètement intacts, et seul une poignée ont gardé leurs salles divisées en petits salons (souvent appelés snugs) avec accès individuel aux bars. Voici deux pubs princiers qui ont gardé leurs salles telles quelles, et qu’il vaut vraiment la peine d’aller visiter:

The Princess Louise, Holborn

Image_17
Astrid
Princess_Louise
Rob Gale
Image_11
Rob Gale

Construit en 1872, transformé en 1892 et restauré en 2007, le Princess Louise est un festival de lambris, petits carreaux et miroirs gravés – la totale. Le pub appartient à la brasserie Samuel Smith, donc pas de brunes irlandaises ou de blondes allemandes par ici. Toutes les bières sont des Samuel Smith et viennent de Tadcaster dans le Yorkshire.

Les vitres et vitraux sont magnifiques:

Image_2 Image_15
Thorskegga, John Steedman

Les carrelages itou:

Image_16
AnnaKatherineRandles

Et alors les toilettes des hommes, je ne vous raconte même pas. Elles sont même classées monument historique (celle des filles sont plus petites mais quand même assez jolies):

Image_13
Rob Gale

On aperçoit bien les petits salons fermés à droite du bar ci-dessous:

Image_14
Roger Quayle

The Princess Louise, 208-209 High Holborn, London, WC1V 7BW (voir plan)
Tel: 44.20 7405 8816
Quand y aller? après une visite au British Museum, c'est à deux pas
Métro: Holborn, Tottenham Court Road

 

The Prince Alfred, Maida Vale

Image_21
Xtinalamb

Construit en 1863,  le Prince Alfred comprend un bar divisé en cinq sections par de très beaux panneaux en bois. Il appartient à la brasserie Young's et vient avec un grand resto beaucoup plus moderne que le pub, le Formosa dining room, à l'arrière. Les vitres courbes et gravées de la devanture sont incroyables:

Image_23
Larsblog

Ici aussi les divisions du bar sont bien en évidence:

Image_19
Bill in DC

Attention, pour passer entre les sections du bar, il faut savoir faire deux choses en même temps: se pencher et porter des pintes... Cet Anglais (check out le polo shirt typique!) a l'air de pas trouver ça très facile:

Image_18
Boncey

The Prince Alfred, 5A Formosa Street London W9 1EE (voir carte)
Tel: 44.20 7286 3287
Quand y aller? Après une balade au bord des canaux de Little Venice
Metro: Warwick Avenue

Et encore...

Pour plus d'extravagance Victorienne, vous pouvez également aller faire un tour au Argyll Arms (Oxford Circus), Windsor Castle (Notting Hill), the Salisbury (Covent Garden), Cock Tavern (Fitzrovia), John Snow (Soho) ou au The Red Lion (St James.) Et pour ceux qui ne sont pas du bon côté de la Manche, c'est pas grave. Voici une petite vidéo où Bob Steel, auteur de London Pub Walks, raconte un peu l'histoire du Red Lion – vous verrez, c'est comme si vous y étiez!