Image_27

Le Southbank Centre fête les 60 ans du Festival of Britain, une grande exposition sur la rive sud de la Tamise (là où se tient maintenant le London Eye). En 1951, Londres se remettait lentement de la guerre et du Blitz, et l'expo (dans la grande lignée des expositions universelles, comme la Great Exhibition de 1851) se voulait être 'un tonic pour la nation'. En pleine période de reconstruction, le Festival of Britain était une célébration du progrès, de la modernité, du futur (voir une vidéo ici).

D'ailleurs les bâtiments était totalement futuristes: un vaisseau spatial (le Dome of Discovery, précurseur du Millennium Dome, et le Skylon, un pylône-sculpture extra-terrestre:

Image_28

Malheureusement tout cela à été détruit après l'évènement. Il ne reste plus maintenant que la pelouse des Jubilee Gardens, et le magnifique Royal Festival Hall:

Image_30

Aujourd'hui, il a été complètement restauré et fait partie du complexe du Southbank Centre avec la Hayward Gallery et le Queen Elizabeth Hall; on peut y voir de superbes concerts et y manger au restaurant Skylon avant de se promener au bord de la rivière et d'admirer les skateboardeurs et les artistes de rue.

Le design des années 1950 est redevenu à la mode, et les magnifiques créations des meilleurs designers du pays pour le Festival sont de nouveaux très populaires. Le design, plutôt que les expositions, c'est d'ailleurs la première chose qui vient à l'esprit lorsqu'on pense à l'influence du Festival of Britain.

Le guide de l'expo par Abram Games par exemple:

Image_34

Et les timbres à l'honneur du festival:

Image_26

Les illustrations de Barbara Jones:

Image_33

Les meubles de Robin Day:

Image_36Image_35

Et les tissus de sa femme Lucienne Day:

Image_37

Si comme moi vous aimez ce style, vous trouverez toutes sortes de jolies choses (et d'autres objets design plus contemporains) au Festival Terrace Shop du Southbank Centre:

Festival