France

Voici une petite comparaison qui m'a bien fait rigoler: que ce passe-t-il quand on lit l'introduction d'un grand guide de voyage sur la France – le Lonely Planet, par exemple – en version française, puis que l'on lit l'introduction de ce même guide de voyage, version anglaise?

Eh bien l'on s'aperçoit qu'un guide en français pour un public francophone reste super classique et super positif:

Oubliez le préjugé selon lequel un séjour en France est forcément tranquille à l'excès. Mosaïque de régions aux personnalités fortes et contrastées, de la Provence à la Bretagne, du Bordelais à l'Alsace, la France est une éternelle inconnue : surprises et aventures sont au bout du chemin. Peut-être rêvez-vous de vous prélasser à la terrasse d'un café sur une place provençale ombragée de tilleuls ou dans l'animation des boulevards parisiens. De marcher sur une plage des Landes bordée de pins ou le long des falaises bretonnes, d'escalader des sommets alpins, de rouler à bicyclette à travers les vignobles de Bourgogne ou les manoirs du Périgord. Au-delà de sa traditionnelle image de marque, faite d'art culinaire et de haute couture, la France multiplie ses visages en une mosaïque de régions. Pas une ne ressemble à l'autre. La pierre des édifices n'a jamais la même couleur : grise en Bretagne, blanche en Anjou, ocre en Lorraine. Pas plus que la lumière lorsqu'elle baigne les paysages de l'Île-de-France, qui inspirèrent les impressionnistes, ou ceux de la côte bretonne, chers à Van Gogh. D'innombrables clichés affublent la France, à commencer par celui du Français le béret basque vissé sur la tête, la baguette de pain sous le bras et le litre de rouge dans la poche... Au risque de vous décevoir, vous avez peu de chance de rencontrer un tel spécimen aujourd'hui. Si les Français montrent parfois peu de patience envers les langues étrangères, la société évolue et l'accueil se fait plus souriant.

Alors que celui publié pour un public anglophone parle de crottes de chien et de révolution!

Good, bad or ugly, everyone has something to say about France and the French: chic, smart, sexy, rude, racist, bureaucratic, bitchy as hell, pavements studded with dog poo, baguettes that dry out by lunchtime and a penchant for torching cars is some of the chitchat on the street. Spice up the cauldron with the odd urban riot, political scandal and a 35-hour working week - not to mention a massive box-office hit like The Da Vinci Code taking over Paris or superstar Angelina Jolie allegedly plumping for a chateau in Normandy; to raise her kids - and the international media is all ears too. This is, after all, that fabled land of good food and wine, of royal chateaux and perfectly restored farmhouses, of landmarks known the world over and hidden landscapes few really know. Savour art and romance in the shining capital on the River Seine. See glorious pasts blaze forth at Versailles. Travel south for Roman civilisation and the sparkling blue Med; indulge your jet-set fantasies in balmy Nice and St-Tropez. Ski the Alps. Sense the subtle infusion of language, music and mythology in Brittany brought by 5th-century Celtic invaders. Smell ignominy on the beaches of Normandy and battlefields of Verdun and the Somme. And know that this is but the tip of that gargantuan iceberg the French call culture. Yes, this is that timeless land whose people have a natural joie de vivre and savoir-faire - and have for centuries. But change is afoot. France and the French are fed up - and inspired. It's on the tip of everyone's tongues.

"Bon, mauvais ou méchant, tout le monde à quelque chose à dire sur la France et les Français: chic, sexy, élégant, impoli, raciste, bureaucratique, très vache, les trottoirs plein de crottes de chien, les baguettes qui sèchent avant le déjeuner, un penchant pour brûler les voitures sont tous sujets de bien des bavardages. Rajoutez à cette marmite un pincée d'émeute urbaine, des scandales politiques et un semaine de 35 heures – sans oublier un gros film comme Le Da Vinci Code envahissant Paris, ou la superstar Angelina Jolie choisissant un château en Normandie pour élever ses enfants – et les média du monde entier sont toutes oreilles. La France est, après tout, ce monde enchanté de bonne bouffe et de bon vin, de châteaux royaux et belles fermes restaurées, de monuments connus dans le monde entier, et de paysages secrets que très peu connaissent. Savourez art et charme dans la capitale scintillante sur la Seine. Voyez le passé briller à Versailles. Voyagez vers le Sud pour des ruines romaines et le bleu étincelant de la Méditerranée; vivez vos rêves de jet-set dans la douce Nice et St-Tropez. Skiez dans les Alpes. Sentez le mélange subtil de langage, musique et mythologies en Bretagne, amené par les invasions celtiques du 5ème siècle. Sentez l'ignominie des plages de Normandie et des champs de batailles de Verdun et de la Somme. Et sachez que tout ceci n'est que le sommet d'un iceberg gigantesque que les Français appellent culture. Oui, c'est un pays intemporel dont le peuple a une joie de vire et un savoir faire inné - et ce, depuis des siècles. Mais un changement arrive. La France et les Français en ont marre - et sont inspirés. C'est sur les lèvres de tout le monde.

Je vous garde l'intro sur Angleterre pour un autre jour...