DAdams

Faites vous partie du Grand Ordre de la Serviette? Demain c'est Towel Day, et les fans de Douglas Adam de par le monde se réunissent avec leur serviettes pour rendre hommage à l'auteur de The Hitchiker's Guide to the Galaxy. À Bregenz, Autriche, une flashmob formera le chiffre 42; à São Paulo il y aura une manif contre la violence Vogon; le bar Warung Tanjung à Bali offre des drinks gratuits aux clients portants des peignoirs; et à Sydney, la librairie Kinokuniya offre 20% de rabais aux porteurs de serviettes.

Vous n'avez rien compris à ce paragraphe? 42 quoi? des serviettes de bains? hein? Et bien visiblement vous n'avez pas encore lu le grand classique de la littérature britannique qu'est Le Guide du voyageur galactique. Profitez donc de ce Jour de la Serviette pour aller acheter un exemplaire de ce livre culte,une trilogie en cinq tomes qui a tant marqué les Inglish (et qui est parfait pour les vacances d'été). H2G2, comme l'appellent ses fans, a débuté en série radiophonique avant de devenir un livre bestseller adoré des geeks du monde entier.

C'est sans aucun doute le livre de science fiction le plus drôle au monde, un pur produit de l'humour britannique (absurde, ironique, autocritique dans la lignée des Monty Pythons) et de la folie des années 1970. C'est l'histoire d'Arthur Dent, "environ 30 ans, grand, brun, et jamais vraiment à l'aise avec lui même." Alors que la Terre, une planète décrite comme étant 'mostly harmless' (plutôt inoffensive), va se faire exploser, Arthur parvient à s'échapper en faisant du stop (hitchhike) sur un vaisseau spatial, encore en pyjama et complètement à l'ouest. Il s'en suit des rencontres avec de drôles de zigotos, y compris un robot dépressif, Marvin the Paranoid Android, et un musicien faisant partie du groupe le plus bruyant de l'univers et s'appelant Hotblack Desiato (du nom d'une agence immobilière du quartier où vivait Douglas Adam).

S'en suit également toutes sortes d'aventures devenues référence dans la culture britannique, y compris la réponse à une question sur la vie, l'univers et le reste, 42; une visite au Restaurant du Bout de l'Univers, ou l'on peut payer en mettant un 1p dans un compte d'épargne, ce qui veut dire que lorsqu'on arrive au Bout du Temps, le prix exorbitant du repas a déjà été payé'; et des rencontre avec des Babelfish, des petits poissons que l'on se glisse dans l'oreille et qui traduisent toutes les langues de l'univers en temps réel (et qui a donné son nom au service de traduction sur internet); et où l'on apprend qu'il ne faut surtout pas paniquer (Don't Panic), quelques soient les circonstances. Ce que le grand Arthur C Clarke, auteur de L'Odyssée de l'Espace, décrit comme le meilleur conseil que l'on peut donner à l'humanité.

Bref, c'est du n'importe quoi, mais c'est très sympa!

PS Le film The Hitchhiker's Guide to the Galaxy est nul, à part Martin Freeman qui est adorable comme d'habitude.

PPS qui n'a rien à voir... J'aurais pu aussi vous parler de la visite d'Obama, ou de celle de la reine en Irlande la semaine passée – c'était la première fois qu'un souverain britannique y mettait les pieds depuis un siècle. Résultat: plus de 6000 policiers l'attendaient à Dublin, avec la moitié du centre ville barricadée. Il y a eu une alerte à la bombe à Londres, une bombe désamorcée en Irlande, et de nombreuses manifestations. En septembre dernier, le niveau d'alerte terroriste au UK avait été élevé à Severe (une attaque est "highly likely" - fort certaine), le deuxième niveau de danger, et pas à cause d'al-Qaida et compagnie, mais bien des à cause des terroristes irlandais. Heureusement rien de grave ne s'est passé – à part que la reine, qui s'était habillée en vert pour faire plaisir aux Irlandais, n'a pas voulu goûter de Guinness alors qu'elle visitait la brasserie – scandale! Plus de contexte ici (en anglais).