Image 11

Cet été le East End de Londres, site du Parc Olympique, sera bien sûr sous les projecteurs du monde entier. Mais ici cela fait quelques années que les quartiers de l'est de la capitale, de Hackney à Bow en passant par Stratford, sont connu pour tout autre chose que le chantier olympique: leur musique. Il y a environ une dizaine d'années naissait à Bow le grime (crasse), un cocktail musical explosif et ultra-rapide mélangeant dancehall jamaïquain, hip hop américain, et aussi de la drum n bass et du uk garage (house) britannique.

La star du mouvement c'est le jeune Dizzee Rascal, aka Dylan Kwabena Mills, au sourire charmeur et aux étagères remplies de prix (mercredi dernier encore il recevait 5 trophées pour ses Number One Singles). Après de nombreux albums comme Boy in da Corner très remarqués et récompensés par l'industrie musicale (et une période où la police empêchait les concerts de grime par peur de règlement de compte entre gang), c'est Dizzee qui transformé le grime en courant mainstream avec son single Bonkers, en 2009.

Depuis, de Professor Green à Tinchy Stryder et Tinie Tempah, le grime est en top des ventes au UK. Une musique qui semble violente, urbaine, et sombre au premier abord, mais qui est pleine d'originalité et d'humour... C'est le son des boîtes du East End, ce que les petits jeunes écoutent à fond sur leurs téléphones dans le bus... et un résultat percutant du melting-pot de Londres.


Voici le Bonkers (Taré) de Dizzee Rascal, 2009:


Et tout le monde connaît le Pass Out de Tinie Tempah, 2010:


Même les 'anciens' comme Miss Dynamite, auteure du classique Dy-na-mi-tee, sont influencés par le grime comme ici avec Neva Soft, 2011, produit par Labrynth:


Et vous avez peut-être entendu le dernier hit de Professor Green, Remedy, 2012:


Malgré le hit de Lady Sovereign, Love Me or Hate Me il y a quelques années, le grime mainstream est plutôt une affaire d'homme. Mais avec des chanteuses talentueuses comme Shystie, Nolay, et Mz Bratt, cela ne va pas durer. Et Lady Leshurr est tout simplement à couper le souffle:


Je ne suis pas une mega-fan de grime, mais j'aime aussi beaucoup Wearing My Rolex de Wiley; Typical Me de Kano; In a Zone de Ghetts; 96 Fuckries de JME; et même Going Out Tonight de Lethal Bizzle. Par contre les hits de Tinchy Stryder, Exemple et Dappy sont très très bof à mon avis. Si vous aimez le grime, faites un tour sur NangTv.