designing 007


Votre mission, si vous l’acceptez, c’est d’aller voir Designing 007 au Barbican avant que l’exposition ne s’autodétruise le 5 septembre. Car pour fêter le 50ème anniversaire de la franchise cinématographique James Bond (tout a commencé en 1962 avec Dr No), les producteurs ont laissé les conservateurs de la galerie du Barbican piocher dans leurs immenses archives. Le résultat, qui permettra aux fans de 007 de patienter jusqu’à la sortie du prochain Skyfall cet automne, est très sympa. On y trouve des clips de scènes mythiques, des costumes chics et des robes de soirée magnifiques, et même les petits shorts bleus de Daniel Craig et le fameux bikini d'Ursula Andress. En tout cas, c'est l'occasion de se rappeler à quel point l'agent britannique a marqué son époque.

Dans la première salle (thème: tout ce qui est d'or et qui brille) on peut voir une statuette d'Oscar, écouter le bruit du laser du méchant de Goldeneye, et admirer un pistolet fait de bric et de broc.

7732408990_063ec8b5b0_b

Après une petite salle dédiée au père de James Bond, Ian Fleming (qui a eu une vie absolument fascinante et écrivait ses romans en huit semaines, dans sa maison de vacances en Jamaïque), et une vitrine accueillant le passeport de 007 (il a l'air très authentique)...

7732409386_d0c1e90368_b Screen shot 2012-08-20 at 13

... On découvre la salle des gadgets avec des valises explosives et un film de la Lotus Esprit submersible de Roger Moore. Ce qui est très bien fait dans cet expo (et qui malheureusement n'était pas toujours le cas aux studios Harry Potter), c'est que sont diffusés dans chaque salle des clips permettant de voir objets, costumes gadgets en pleine action.

7732409888_2c1d8398c7_b

Il a aussi une très belle salle sur le thème de Casino Royale. Grâce à leurs costards, on se rend compte que Sean Connery est super baraqué et que Daniel Craig est plutôt petit... Dans un coin de cette salle se cachent de très beaux chapeaux de Philip Treacy, fait en petites cartes de jeux...

7732407634_dc5495e48e_b

Screen shot 2012-08-20 at 13

Et partout, partout, de nombreux storyboards et esquisses permettant d'admirer le travail de l'équipe de production. C'est très marrant, parce que le Barbican, où se tient cette expo, est un quartier de béton bâti dans les années 1960s qui ferait un superbe QG de vilain d'un film de James Bond... (ah, on me dit que le lieu s'est transformé en QG du MI6 pour Quantum of Solace).

bond_knox

Screen shot 2012-08-20 at 13  Screen shot 2012-08-20 at 13

Après une salle pas très réussie sur les endroits exotiques visités par l'espion au service de sa majesté, on se perd un peu dans le Barbican pour trouver le repère des méchants. De Sophie Marceau en passant par Madonna et Jaws le géant, qu'est ce qu'il y en a eu! Et enfin, il faut se rendre au sous-sol, au Ice Palace, pour voir toutes les meilleures scènes de ski de la série. C'est là que j'ai appris que James Bond portait des Dynastars (comme moi, sauf que je ne m'envole pas en parachute au bout d'un sommet dans ce qui est une des scènes les plus chères de tout les temps.)

7732409226_b99c9ef426_b
Toutes les photos: Barbican ou Danjaq, LLC and United Artists Corporation. All rights reserved

Il y a aussi un Martini bar où vous pouvez commandez votre cocktail préféré, shaken or stirred; et une boutique ou vous pouvez acheter un Monopoly James Bond.

Vous n'avez pas le temps d'aller voir l'expo? Ces vidéos vous donneront quand même une petite idée.

> Designing 007, £12, jusqu'au 5 Septembre, Barbican Galery, Métro Barbican ou Moorgate.