Image 3

L'autre jour, à la librairie d'à côté de chez moi, je suis tombée sur un très beau livre: London Hidden Interiors (£40), un beau tome publié par l'organisation English Heritage le mois dernier. Le livre, avec une introduction de Philip Davies et des photos absolument magnifiques de Derek Kendall, montre 180 des intérieurs historiques les mieux conservés et les moins connus de Londres: des salons privés, des pubs, des salles de conférences, des bibliothèques... 

  Hidden-Interiors

On peut y voir beaucoup de lieux qui ne sont pas ou très peu ouverts au public, comme par exemple Two Temple Place (ci-dessus) le Draper's Hall (première photo du message) cette salle avec des scènes des pièces de Shakespeare au plafond apparaît dans The King's Speech). Il appartient à l'ancienne guilde des tisserands, et on peut le visiter seulement sur demande et très rarement. Voici quelques autres photos tirées du livre, vues sur le site du Guardian.

La Old Bailey, la cour criminelle centrale de Londres, toute en marbre:

Image 5

Le Wilton's Music Hall, le plus vieux music hall du monde, datant de 1850, ou vous pouvez toujours aller voir des spectacles (il y a aussi des visites guidées):

Image 7

Le temple maçonnique de Liverpool Street, 1912, qui fait maintenant partie de l'hôtel Andaz:

Image 11

Le Rivoli Ballroom, un cinéma du début du siècle converti en 1917 en salle de danse, avec des éléments art déco et orientaux. C'est toujours ouvert, et vous pouvez y aller danser du rock, du jive et plein d'autres choses. Seul hic: c'est à petaouchnok (Brockley):

Image 8

La salle de commande de la fameuse Battersea Power Station (celle de l'album des Pink Floyds), qui attend depuis des années d'être rénovée (et transformée en magasins et appartements):

Image 9

Et le Finsbury Town Hall, de 1895, qui accueille l'école de danse Urdang Dance Academy:

Image 10