Image 2

Dimanche dernier les Rolling Stones célébraient leur 50 ans de scène avec un concert à l'O2 de Londres. Le succès et la longévité de ce groupe de rock n' roll formé à Dartford, dans la banlieue sans charme de Londres, est tout simplement incroyable. Non seulement ont-ils survécu aux débauches et aux drogues des années 1970s, mais en plus ces musiciens de presque 70 ans s'éclatent tellement sur scène qui ne veulent pas la quitter – dimanche dernier, ils ont fait 30 minutes supplémentaires – et vont devoir payer une amende pour avoir terminer en retard! (les critiques étaient unanimes, c'était un super show)

Ce n'est pas grave, car les Stones prévoient de gagner £15 millions avec leur tournée cette année – et oui, leurs fans sont toujours aussi motivés en 2012 qu'en 1962 on dirait. Pour comprendre leur succès, il suffit de regarder des clips de leurs concerts à leurs débuts, comme l'excellente balade Play with Fire par exemple. Quel contraste entre l'image pourrie noire et blanc, et la modernité de la musique. Rajoutez à cela le charisme incroyable de Mick Jagger; un Keith Richards si cinématique qu'il a inspiré le pirate de Johnny Depp; le logo génial de John Pasche; et un côté rebelle bien plus exciting que chez leurs concurrents plus sages les Beatles, et vous avez un groupe devenu légendaire dans le monde entier.

Voici, en souvenir de leur âge d'or, un petit clip du hit Under My Thumb, écrit par Jagger et Richards en 1966, où l'ambiance est électrique, et où Jagger certainement a ses fans under his thumb (sous son pouce; c'est à dire sous sa coupe). Une chanson décriée par certaines féministes comme étant misogyne, mais qui je trouve illustre bien le pouvoir du jeune Mick à l'époque... Je dois dire que j'adorais la chanson au début, mais maintenant que je fais attention aux paroles... on y retrouve le côté sombre de Play with Fire, où Mick nous met en garde de ne pas jouer avec le feu – c'est à dire lui-même, une chanson que ses nombreuses conquêtes n'ont pas bien du écouté...

Under my thumb (1966), des Rolling Stones

Under my thumb/ Sous ma coupe
The girl who once had me down/ La fille qui autrefois me controlait
Under my thumb/ Sous ma coupe
The girl who once pushed me around/ La fille qui autrefois me malmenait

It's down to me/ C'est grâce à moi
The difference in the clothes she wears/ La différence dans les vêtements qu'elle porte
Down to me, the change has come/ Grâce à moi, le changement est survenu
She's under my thumb/ Elle est sous ma coupe

Ain't it the truth babe?/ C'est pas la vérité, chérie?

Under my thumb/ Sous ma coupe
The squirmin' dog who's just had her day / Le chien qui ne sait plus où se mettre, son heure de gloire passée
Under my thumb/ Sous ma coupe
A girl who has just changed her ways/ Une fille qui vient de changer ses habitudes

It's down to me, yes it is/ C'est grâce à moi, oui à moi
The way she does just what she's told / La façon dont elle fait ce qu'on lui dit
Down to me, the change has come/ Grâce à moi, le changement est survenu
She's under my thumb/ Elle est sous ma coupe
Ah, ah, say it's alright/ Ah, ah, dit que c'est bon

Under my thumb/ Sous ma coupe
A siamese cat of a girl / Un chat siamois de fille
Under my thumb/ Sous ma coupe
She's the sweetest, hmmm, pet in the world/ C'est le plus gentil animal de compagnie du monde

It's down to me/ C'est grâce à moi
The way she talks when she's spoken to / La façon dont elle parle quand on lui parle
Down to me, the change has come/ Grâce à moi, le changement est survenu
She's under my thumb/ Elle est sous ma coupe
Ah, take it easy babe / ah, relax chérie

Under my thumb/ Sous ma coupe
Her eyes are just kept to herself / Elle ne regarde personne d'autre
Under my thumb, well I/ Sous ma coupe
I can still look at someone else/ Je peux toujours regardre quelqu'un autre