Archi

 
Deux prix d'architecture décernés récemment ont récompensé le meilleur et le pire de l'architecture britannique cette année. Les deux projets gagnants ne pourraient pas être plus différents en termes de résultat, mais le principe de base est le même, puisqu'il s'agit pour les deux de projets de rénovation d'ancients bâtiments.

Commençons par le pire: le gagnant du Carbuncle Cup (la Coupe du Furoncle) du magazine Building Design, c'est à dire le projet le plus mal foutu et le plus moche de l'année. L'honneur en 2013 revient à 465 Caledonian Road, par Stephen George & Partners, un hall de chambres d'étudiants pour University College London. Obligés de conserver la façade originale d'un entrepôt en briques situé derrière King's Cross, mais aussi de rentabiliser l'espace au maximum, les architectes ont décidé de ne pas aligner les étages de l'ancienne façade et du nouveau bâtiment, ce qui fait que certaines chambres ne voient jamais la lumière du jour...

Image 2

Image 13

Image 14

Les autorités locales ont tenté d'empêcher le projet, car les chambres derrière la façade de brique ne devraient pas être considérées comme habitables, n'ayant ni lumière ni vue (sans parler du fait que le bâtiment lui-même est super moche). Mais l'inspecteur du bâtiment au niveau national a jugé que les étudiants n'ont pas besoin du même type de qualité d'habitat que le reste de la société, parce qu'ils ne passent que très peu de temps dans leurs chambres (!! – on se demande combien il a touché en pot de vin). "Très ironiquement, ce building est situé sur la même rue que la prison HMP Pentonville', souligne le rédacteur-en-chef de Building Design.

Vous pouvez voir plus de photos ici et les autres projets sélectionnés pour la Carbuncle Cup ici.

Passons ensuite au meilleur: le gagnant du Stirling Prize, un prix prestigieux du Royal Institute of British Architects, récompensant la plus grande contribution à l'architecture britannique de l'année. Il a été décerné cette fois-ci à la rénovation d'un château du 12ème siècle, Astley Castle dans le Warwickshire, par le studio Witherford Watson Mann.

Image 8

Image 7

Image 9

Détruit par un incendie dans les années 1970, le château était en ruine jusqu'à ce que l'organisation caritative the Landmark Trust décide de le sauver et de le transformer en une maison de vacances pour le moins originale (£2,500 pour 8 personnes pour une semaine...). Les architectes ont inséré une maison contemporaine dans les ruines, préservant toutes les différentes couches et textures de l'histoire du bâtiment.

Plus d'info sur le château sur le site du Landmark Trust, et les autres bâtiments sélectionnés pour le Stirling Prize ici.