Image 5

Lorsque le soleil brille enfin et les pelouses sont bien vertes, les Brits aiment aller pique-niquer au parc. Ce qui veut dire jouer au foot, au frisbee, au badminton, au volley et parfois même aussi au... croquet. Ce jeu, star d'une fameuse scène d' Alice au Pays de Merveilles (Do you play... croquet?), est très ancien. On n'y joue pas avec des flamants roses, un hérisson et des cartes, mais si on a de la chance, avec de jolis maillets et boules en bois.

Ce cousin/ancêtre du golf était déjà présent en Angleterre au 17ème siècle. Autrefois appelé pall mall, du français paille maille, le croquet était très populaire durant le règne de Charles II. C'est à cause de cela que la rue de Londres près de St James's Park s'appelle the Mall, puisque c'est là-bas que le roi et sa cour s'adonnait à leur passe-temps préféré.

Les Victoriens adoraient, car étant un rare jeu mixte, il permettait aux jeunes gens de se draguer en paix – surtout si leurs balles finissaient malencontreusement dans les buissons entourant la pelouse! Et en plus les jeunes filles pouvaient tricher allégrement grâce à leurs longues jupes.

Image 15

L'histoire de ce jeu est aussi associée à une marque britannique très ancienne, Jaques of London, fondée par un réfugié huguenot français. Ce fabriquant de jeux en bois de luxe (et "inventeur" de jeux comme le ludo, les puces, les Sept Familles, jeu des échelles et même le ping pong) aurait relancé la mode du croquet en 1851, en vendant des sets et publiant les règles du jeu, et fabrique à la main des croquet sets depuis cette époque.

Croquet

 

Jaques of london fait aussi des jolis skittles and qoits (oui moi non plus je ne connaissais pas) pour jouer dans le jardin, et bien sûr des dizaines de jeux de société pour quand il pleut...

Outdoor-games