Screen Shot 2016-08-03 at 15

Robert Montgomery est un artiste que l'on surnomme le Banksy des mots ou le poète de la génération Instagram. Ses installations ont un impact visuel certain, mais ce sont ses textes poignants qui font toute la différence. Présentés sous forme de posters, de lettres illuminées ou en feu, ou encore d'aquarelles, ses messages font mouche. Souvent lyriques, parfois rêveurs, ses textes se retrouvent sur des T-Shirts et même des tatouages.

Screen Shot 2016-08-03 at 15

Né en 1972 en Écosse, Montgomery défini la création artistique comme "un moyen de communiquer nos sentiments et pensées les plus intimes aux autres." Cela va du choc et de la frutrastion de l'annonce de la guerre en Irak, qui l'a inspiré à coller des posters – "Quand nous dormons/les avions/transportent des mémoires/ des horreurs/auxquelles nous avons donné/ notre consentement silencieux" – dans les rues de Shoreditch, à des révélations causée par trop de textos bourrés.

Screen Shot 2016-08-03 at 15

Screen Shot 2016-08-03 at 15

Screen Shot 2016-08-03 at 15

Screen Shot 2016-08-03 at 15

Un autre façon de faire du street art qui me ravit. "Je pense que la plupart des gens ne diraient pas non à avoir un poème au bout de leur rue plutôt qu'encore une autre pub pour le Diet Coke," dit-il. Je verrai bien ceux-ci sur le carrefour près de chez moi:

Screen Shot 2016-08-03 at 15

Screen Shot 2016-08-03 at 15