The_Stig

En ce moment, ce qui passionne les Britanniques et leurs médias encore plus que les mémoires de Mr Blair – dont vous pouvez lire les extraits ici, voir un drôle de résumé ici, et un autre plus sérieux ici (tous en anglais) – c’est l’affaire du Stig, un personnage mythique du petit écran anglais.

Le Stig apparaît dans l’émission la plus nulle de la terre – enfin d’après moi, et la plupart des personnes sensées que je connaisse. Ce qui n’empêche pas 99.9 % ou presque des mâles britanniques de suivre chacune de ses diffusions avec une assiduité et une concentration des plus religieuses. L’émission s’appelle Top Gear (À Toute Vitesse), et c’est l’équivalent anglais de Auto-Moto ou Turbo. Sauf que les émissions françaises ne dépassent pas 2 millions de téléspectateurs, alors que Top Gear atteint régulièrement les 7 millions. On y parle de voitures, bien sûr, mais c’est surtout du grand spectacle.

Image_8

Diffusée les dimanches soirs, Top Gear c'est trois grands gamins mal coiffés qui jouent aux petites voitures, avec des courses (auxquelles les invités du jour participent; Tom Cruise, Ellen MacArthur et Jamiroquai sont parmi les top racers), des cascades, des défis débiles (genre construire un camping car avec jardin zen et deux étages), et des voyages en Jaguar sur les petite routes de campagne au fin fond de la Roumanie ou sur les autoroutes avec vue sur la mer d'Australie...

Image_10 Image_9

Image_13  Image_12

Top Gear, c'est aussi The Stig, un personnage mystérieux, muet et tout de blanc vêtu. (Son nom vient du surnom donné au petit nouveau dans l'école où allait l'un des présentateurs de l'émission.) Depuis que la nouvelle formule de l'émission a été diffusée il y a sept ans tout le monde se demandait qui était ce mystérieux conducteur hors-pair qui gagne toutes les courses de l'émission. On a pensé à Damien Hill et Michael Schumacher; suggéré que le Stig était en réalité un groupe de champions de Formule 1, ou même que c'était Mr Bean.

Seulement six personnes, dont les présentateurs de l'émission, Jeremy Clarkson, James May et Richard Hammond connaissaient son identité. Ce qui n'empêche pas la page facebook du Stig d'avoir plus de 2 millions d'amateurs, et la BBC de vendre toute sorte de merchandising, T-Shirt, poupée ou radio réveil Stig:

The_Stig_merchandising

Mais un procès fait à la BBC, qui voulait l'empêcher de publier son autobiographie pour protéger l'anonymat de ce personnage essentiel à l'émission, vient de se terminer, et le Stig a gagné le droit de révéler son identité: il s'agit bien de Ben Collins, 35 ans, qui a aussi travaillé comme cascadeur/doubleur pour certains films de James Bond.

Et voilà, c'est tout. C'est cette grande nouvelle d'une importance extrême – après tout, un mythe s'effondre – qui a fait les gros titres des journaux des derniers jours: "The Stig Unmasked"; "The Seven Year Saga of The Stig"; "At Long Last, the Stig lifts his visor"; "Top Gear's Stig Secret is out"... Comme ça vous savez tout sur Top Gear – et j'espère que vous aurez une petite pensée pour moi quand il n'y a rien à la télé les dimanches en début de soirée...