UK_Pavilion

Après le pavillon de Jean Nouvel à Hyde Park, voici le UK Pavillon à Shanghai Expo 2010, où plus de 200 pays et organisations tentent d'impressionner les Shanghaiens – et surtout l'immense marché chinois – à coup d'architecture spectaculaire. (By the way, la première expo universelle a eu lieu à Crystal Palace, Londres, en 1851.)

Ressemblant à un oursin géant argenté, le pavillon est vite devenu l'une des attractions les plus populaires de l'Expo. Dans un sondage avant l'ouverture d'Expo 2010, les Chinois l'avait même placé en deuxième position en terme de meilleur design (après le pavillon de la Chine, bien sûr). Ils l'ont surnommé le Pissenlit, un symbole de bonheur dans leur pays.

Conçu par le jeune architecte Thomas Heatherwick, le pavillon du UK a reçu le prestigieux prix Lubetkin de RIBA, l'institut des architectes britanniques, en juin dernier (Herzog & de Meuron avait gagné l'année précédente pour leur stade olympique 'Nid d'Oiseau' à Beijing.) Le projet fuit les clichés britanniques, du genre chapeaux melon et parapluies, pour mieux montrer le côté innovateur du pays et promouvoir l'héritage écologique et l'importance de la nature au Royaume-Uni – qui a créé le premier parc public au monde, ainsi que la première institution botanique, Kew Gardens.

Image_18
Daniele Mattioli

J'adore le fait que le symbole du pays, le drapeau Union Jack, apparaît entre les tiges du Pissenlit.

Image_20
Iwan Baan

Le pavillon est placé dans un espace qui ressemble à un papier froissé en béton, qui représente un emballage cadeau géant qui aurait enveloppé le bâtiment.

Image_22
Iwan Baan

Le pavillon, qui fait six étages de haut, consiste de 60,000 tiges transparentes en acrylique, chacune contenant une graine présentée à l'intérieur du bâtiment. A l'extérieur, les longues tiges sont flexibles, et bougent avec le vent.

Image_19  Image_21
Iwan Baan

Visitez le site du pavillon pour voir une vidéo expliquant le concept.

Pour mieux se rendre compte de la merveille qu'est le pavillon du UK, voici trois autres pavillons de l'expo. Le pavillon de la Chine – le plus haut de l'expo, évidemment – est mastoc, et reprend des techniques traditionnelles de l'architecture chinoise avec ses poutres rouges:

Image_23

Le pavillon de la Suisse n'est pas génial mais quand même très populaire grâce à son télésiège transportant les visiteurs au dessus de paysages helvétiques typiques:

Image_25

Et finalement le pavillon de la France – bof. A bit boring comme carte de visite, no?

Image_27