Comme celle de Sarkozy autrefois, l'affiche de David Cameron, candidat des Conservateurs au poste de premier ministre, fait beaucoup parler d'elle. Pas vraiment en bien. Et on s'est empressé de créer des versions spoof (imitation satirique) pour bien le lui faire bien comprendre.

Image_6 Image_9
Image_5 Image_8

Pour l'affiche d'origine et d'autre spoofs, voir le site MyDavidCameron.com

Entre temps, l'enquête sur les décisions politiques ayant provoqué l'invasion de l'Irak, illégale selon l'ONU, se poursuit à Londres avec l'apparition de Tony Blair. L'ancien premier ministre avait déjà dit qu'il aurait envahi l'Irak, armes de destruction massive ou non. Il vient juste de déclarer qu'il ne regrettait pas sa décision, et que si nécessaire il aurait fait pareil en Iran.

Consultant pour JP Morgan Chase, Zurich Financial et bientot Louis Vuitton LVMH sans aucune connaissance du monde de la finance ou du luxe, Blair (aussi appelé le lapdog (toutou) en référence à sa relation très obéissante avec George Bush Jr) continue donc à user de son pouvoir dans des domaines qui le dépasse.