Image_9

Cette semaine les étudiants anglais ont manifesté dans les rues de Londres pour protester contre la hausse des university tuition fees (frais de scolarité universitaire), que le gouvernement propose de presque doubler. Environ 50,000 manifestants ont fait entendre leurs voix, ce qui en fait l'une des demonstrations les plus importantes de ces dernières années. Certains disent que ceci n'est que le début d'une séries de protests contre les coupes budgétaires.

Les médias français (dont le Le Monde, qui vous a préparé une revue de presse intéressante sur le sujet) ont à mon avis exagéré la part de violence et de casse de la manif, peut-être pour avoir moins honte des émeutes à la française (genre - t'as vu les British ils sont pas mieux que nous hein). Ici pas de voitures brulées ou de biens publics vandalisés: les 50 personnes cherchant la casse visaient uniquement le QG du parti conservateur au pouvoir. De ce côté de la Manche, plus que de la violence on parle plutôt du manque de préparation de la police, qui n'a pas su réagir à temps.

Tous les journaux ont utilisé la même photo, en recadrant bien pour que l'on ne s'aperçoive pas qu'il y avait plus de photographes que de casseurs:

Image_6

Moi ce qui m'a le plus plu dans cette histoire c'est les panneaux brandis par les étudiants (qui en Angleterre sont plus connus  pour leur partying que leur studying). Le slogan qui va droit au but, Fuck Fees, semblait être très populaire. Mais il y avait aussi:

Image_3
Photo: Dean at Londonist

"Cette merde ça n'arriverait pas à Poudlard" (pour les fans d'Harry Potter)

Image_5

Le Marxiste: Éduquez les masses, pas seulement les classes dominantes

Image_8

"£40,000, s'il te plaît papa, pour mon éducation" et " Débarrassez vous de Trident [l'arsenal nucléaire british, pas le chewing gum], pas des cours"

Et pour finir en toute finesse:

Image_2

Clegg [leader des Libéraux, qui avaient promis à leurs électeurs de ne pas augmenter les fees] sort du trou du cul de Cameron [le premier ministre, avec qui il gouverne sous forme de coalition]

Il y avait aussi: "If I could afford higher fees I would have bought a better banner" (si je pouvais me permettre de payer des frais plus grand, j'aurais acheté un meilleur panneau); "Maggie would be proud" (Margaret Thatcher serait fière) Don't con-dem the children (Jeu de mot sur Con-Dem; condamner, et conservateur & democrates, les deux partis au pouvoir); et "Fine, I'll be a stripper." (D'accord, je vais devenir stripteaseuse.)

Bref, quelle éloquence chez ces jeunes; ça promet pour la suite!

PS Lord's Mayor Show

Et si vous voulez assister à un défilé d'un tout autre genre, demain a lieu le Lord's Mayor Show, le défilé annuel du maire de la City de Londres, qui sort son beau carrosse doré (d'habitude garé au Museum of London), et se promène accompagné de dizaines de fanfares et chars. Et à 17h, ça fait boum: feux d'artifices géants au bord de la Tamise.