Image 2


Dans mon billet précédent, je vous parlais des milliers de tours que l'on voit pousser partout dans Londres, où il suffit de faire quelques pas pour se trouver nez à nez avec une grue déplaçant une énorme pelleteuse dans les airs. Comment cela se fait-il que Londres soit un tel chantier? Il y a bien sûr les projets des Jeux Olympiques, sans parler du besoin de se faire belle avant d'affonter les caméras du monde entier.

Mais c'est aussi du à quelque chose qui s'est passé il y a bien longtemps: le Blitz. Contrairement à une ville comme Paris, par exemple, Londres s'est fait énormément bombarder pendant la deuxième guerre mondiale. On a ensuite reconstruit, évidemment, mais ces immeubles datant des années 1960s commencent tous à se faire vieux en 2012, et se font donc remplacer par de nouvelles tours plus modernes et adaptées aux besoins de compagnies toujours attirées par la place financière internationale qu'est Londres, même en ces temps de crise.

Ce qui explique sans doute qu'en ce moment il y aie pas moins de 134 gros projets en construction à Londres. Et dans la City, on en est à 53 projets récemment complétés; 7 en cours de construction, et 14 de plus préparation. Des chiffres énormes pour la taille de ce quartier. Voici quelques images et une carte de ces projets dans la City:

Image 17

Image 14

Elles sont tirées de l'excellent site de New London Architecture (NLA), une association qui rassemble bâtisseurs, politiques et urbanistes et les aident à planifier la construction de Londres. Vous y trouverez tous les projets en cours à Londres, classés par quartiers, par images ou par stade de construction.

Image 18

Si vous êtes fan d'architecture et d'urbanisme, sachez que NLA organise des expositions (gratuites) à thèmes sur les projets de construction de la capitale, ainsi que des conférences et des visites guidées. Mais surtout leur siège, The Building Centre, à quelques pas du chantier de Tottenham Court Road, contient une maquette extraordinaire que tout Londonien se doit d'avoir vu au moins une fois dans sa vie.

Il s'agit de la Pipers Central London model, une maquette à l'échelle 1:1500 mesurant 12m et couvrant la ville de Paddington à l'ouest au Royal Docks à l'est, et de King's Cross dans le nord à Battersea dans le sud. Et non seulement elle figure le bâti de Londres, mais aussi les projets proposés ou en construction (y compris le Parc Olympique), éclairés en blanc. Cela permet à tous les gens en charge de ces projets de comprendre comment leur tour s'imbriquera dans la ville, et à nous les visiteurs de s'émerveiller de la diversité et de la taille de notre ville.

Image 15

Image 16

Ces photos sont de Urban75; vous pouvez voir plus d'images de la maquette sur leur site

> The Building Centre, 26 Store Street, London WC1E 7BT (voir carte), Métro: Goodge Street